All posts by Pierre-Yves Rougeyron

A propos de “Ils sculptent en nous le silence” de Gustave Thibon, par Luc-Olivier d’Algange

Sous le titre magnifique Ils sculptent en nous le silence, et précédé par une lumineuse préface de Philippe Barthelet, a paru un de ces livres rares qui illustrent l’excellente et bien connue devise initiatique: « Répandre la lumière et rassembler ce qui est épars ». Force est de reconnaître que ces essais, qui n’étaient point destinés tout d’abord à être réunis, se répondent à la perfection. Leur cohérence n’est point artificieuse mais essentielle: elle témoigne d’une aventure intérieure où l’admiration et la générosité eurent la plus grande part.

0 Partages