Parution du Perspectives Libres n° 26 : « Décadence »

Vous pouvez commander ici même le Perspectives Libres n° 26 : « Décadence», pour la somme de 15 €

Pour commander depuis l’étranger : 22 €

SOMMAIRE

Pierre Yves Rougeyron – Tout ce qui ne tue pas

DOSSIER

Ambroise Marcilhacy – Penser la décadence

Vincent Couric – La décadence est un marché : Du libéral au libertaire, avec Michel Clouscard

Aurélien Valeau – La France, puissance de jonction

Aurélien Gabriel Bréau – Décadence, la leçon chinoise

Ambroise Marcilhacy – Le cinéma apocalyptique et l’archétype de la Bête de l’apocalypse

Guillaume Tahar – L’éducation populaire et ses conditions de possibilité

LIBRES PROPOS

Aurélien Valeau – La tuerie de Christchurch

Léo Imbert – Le Freudo-Marxisme : Ebauche historico-théorique

Michel Bastit – La nature comme guide

Nicolas Klein – L’Espagne et la tentation allemande

Nicolas Klein – Le minerai et l’atome

LIBRES PENSÉES

Laurent Schang – De Gaulle au Levant 1929-1931 L’Orient, déjà compliqué

Claude Bourrinet – Pléthon, Sparte et Zarathoustra

PRÉSENTATION DES AUTEURS :

Pierre-Yves Rougeyron est président du Cercle Aristote, rédacteur en chef de la revue Perspectives Libres, et directeur des éditions du même nom. Diplômé de droit, de sciences politiques et de criminologie, ancien élève de l’EGE, il est actuellement étudiant en intelligence économique. Il a sorti en 2013 un ouvrage intitulé Enquête sur la loi du 3 janvier 1973.

Ambroise Marcilhacy, né en 1989, est le secrétaire général de la revue Perspectives Libres. Ancien élève de khâgne, il est diplômé du master de philosophie de l’université Paris IV la Sorbonne.

Nicolas Klein, agrégé d’espagnol et ancien élève de l’École normale supérieure de Lyon, est professeur de prépa au lycée Henri-Poincaré de Nancy. Il s’est spécialisé dans l’histoire, la culture et l’actualité du monde hispanique, tout particulièrement de l’Espagne.

Claude Bourrinet, professeur de lettres modernes, est chroniqueur régulier au site Voxnr. Il est également l’auteur de L’Empire au cœur (Ars Magna, 2011), et de « Qui suis-je ? » Stendhal (Pardès, 2014)

Leo Imbert, est psychiatre, co-directeur des éditions de la conquête.

Aurélien Bréau est diplômé d’histoire des relations internationales et mondes étrangers spécialité Asie à l’université Paris 1. Il s’est spécialisé dans l’étude de l’histoire contemporaine de la Chine avant 1949 et dans l’étude de l’histoire des idées en Asie-Pacifique. Il a contribué au numéro spécial « Pourquoi Combattre » de la revue Perspectives Libres.

Aurélien Valeau est statisticien, actuaire et licencié de géographie. Il s’intéresse particulièrement aux questions démographiques et macroéconomiques, à certaines technologies comme l’apprentissage automatique, ainsi qu’aux thèmes du souverainisme et du nationalisme en Europe.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *