Sortie du numéro 7 de Perspectives Libres : « Le monde post-occidental »

Le monde post-occidental

Ce numéro est disponible au format PDF uniquement. Prix : 6 euros.

Le dernier numéro de Perspectives Libres est sorti. Il traite du monde post-occidental au sens où de nouvelles puissances sont en train de modifier irrémédiablement l’équilibre du monde. Dans ce contexte, comment sera le monde de demain ? Quelles sont les chances de la France ? Retrouvez notre dossier (voir le sommaire ci-dessous), nos tribunes (sur le spécisme, sur la nouvelle lutte des classes, sur l’avenir de l’État-Nation, sur la Syrie, sur Richard Millet, sur l’offensive allemande sur l’Europe) et notre dossier d’hommage à Hervé Coutau-Bégarie, le grand stratège français mort en 2012.

SOMMAIRE :

Pierre-Yves ROUGEYRON : « Némésis »

Dossier : Le monde post-occidental

Norman PALMA, économiste et philosophe : « De la formation du monde occidental au développement de l’univers post-occidental »

Evgueni PRIMAKOV, ancien Premier ministre de la Fédération de Russie : « La Russie contemporaine et le libéralisme »

Eric DE LA MAISONNEUVE, général 2S : « Les défis de l’Occident »

Entretien avec F. William ENGDAHL, géopolitologue : « La chute de l’empire occidental »

Libres pensées :

Frédéric SAENEN, écrivain, critique littéraire : « Peter Singer, La Libération animale »

Philippe ARONDEL, économiste, juriste et ancien dirigeant syndicaliste : « Lutte de classes : la crise finale »

Julien FUNNARO, géographe : « Après l’État-nation »

John LAUGHLAND, géopolitologue : « Syrie : Le droit d’ingérence en question »

Hélène CLEMENT-PITIOT, économiste : « Le destin des Européens est-il de devenir allemands ? Démystification d’une rhétorique économique »

Vassili KOLTACHOV, économiste russe : « L’Allemagne ne s’en tirera pas »

Jean-Gérard LAPACHERIE, professeur de Lettres : « Considérations inactuelles sur le mauvais procès intenté à Richard Millet »

Dossier sur Hervé Coutau-Bégarie :

Lars WEDIN, stratège : « Hommage à Coutau-Bégarie, le stratégiste maritime »

Entretien avec Christian MALIS, historien de la stratégie : « In honorem Hervé Coutau-Bégarie »

Hélène Clément-Pitiot

Hélène Clément-Pitiot, docteur en sciences économiques et actuellement chercheuse au CEMI- EHESS (Centre d’étude des modes d’industrialisation), est spécialiste des problématiques touchant à la Russie. Elle est également responsable depuis 2004 des relations internationales du Département d’économie de l’Université Paris-Cergy-Pontoise. Hélène Clément-Pitiot anime par ailleurs le blog Viableco “destiné à la diffusion d’une conception viable de l’économie au service de la politique économique”.

Lars Wedin

Lars Wedin, né en 1947 à Stockholm, est capitaine de vaisseau de la Marine royale suédoise. Diplômé du Collège de défense à Stockholm et de l’École supérieure de guerre navale à Paris (promotion 85-86), il officie aujourd’hui comme stratège spécialisé dans les questions politico-militaires et la maîtrise des armements. Il occupe actuellement un poste de chercheur à l’Institut français d’analyse stratégique. Son livre La pensée militaire française du dix-huitième siècle à nos jours (Economica, 2011) a reçu le prix Edmond Fréville de l’Académie des sciences morales et politiques.

Christian Malis

Christian Malis, ancien élève de l’Ecole normale supérieure, docteur en histoire, est spécialiste de la stratégie militaire. Il est aujourd’hui directeur des études stratégiques pour le Groupe Thalès et professeur associé des Ecoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan. Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages sur la stratégie militaires, tels que Raymond Aron et le débat stratégique français (Economica, 2005) et Pierre Marie Gallois – Histoire, géopolitique, stratégie (L’Âge d’homme, 2009).

Ievgueni Primakov

Ievgueni Primakov, né en 1929 à Kiev, est un ancien ministre des Affaires Etrangères et ancien Président du Gouvernement de la Fédération de Russie. De 2001 à 2011, il occupe sa dernière fonction publique à la tête de la Chambre de commerce et d’industrie de son pays. Parlant couramment arabe, il est par ailleurs un spécialiste du Moyen-Orient où il reste aujourd’hui un émissaire du Kremlin.

 Jean-Gérard Lapacherie

Jean-Gérard Lapacherie, agrégé de lettres modernes et docteur en linguistique, était jusqu’à 2012 professeur de langue française à l’université de Pau. Spécialiste des théories de l’écriture et de la francophonie, il est un contributeur régulier de la revue Perspectives Libres et auteur de plusieurs articles pour le Cercle Aristote.

Pierre-Yves Rougeyron est président du Cercle Aristote, rédacteur en chef de la revue Perspectives Libres, et directeur des éditions du même nom. Diplômé de droit, de sciences politiques et de criminologie, ancien élève de l’EGE, il est actuellement étudiant en intelligence économique. Il a sorti en 2013 un ouvrage intitulé Enquête sur la loi du 3 janvier 1973.

Norman Palma, né en 1940, est un économiste et philosophe français, originaire du Nicaragua. Diplômé en économie, en philosophie, et en lettres, il est maître de Conférences à l’Université de Paris-Sorbonne. En 1991, il est en poste à l’Institut libre d’étude des relations internationales. Il a également enseigné au Centre universitaire de Vincennes à Saint-Denis, à l’Université Paris XII, et a été intervenant à « l’Institut de Formation Commerciale Permanente ». Derniers ouvrages parus en français : Le Capitalisme Malade de sa Monnaie (2009) avec Edouard Husson, et Pourquoi Marx a-t-il échoué ? (2014) aux éditions Perspectives Libres.

Eric de La Maisonneuve, Saint-cyrien (1958-1960), diplômé d’état-major, breveté de l’Ecole de Guerre, est un, général de division (2S). De surcroît, il  est le fondateur et président de la Société de Stratégie – www.societestrategie.fr. Professeur invité à l’Institut de Diplomatie de Pékin (2004-2014), il a effectué une vingtaine de séjours en Chine, notamment en 2018 dans la région autonome du Xinjiang. A ce titre, on lui doit plus d’une demi-douzaine de livres sur l’Empire du Milieu, le dernier en date étant Les défis chinois. La révolution de Xi Jinping (2019).

  1. William Engdahl, titulaire d’un diplôme en sciences politiques de l’Université de Princetonet passé une thèse en économie comparée à l’Université de Stockholm, est un économiste, écrivain et journaliste américain qui s’exprime sur des sujets de géopolitique, d’économieet d’énergie. Il habite actuellement en Allemagne où il exerce des activités de conseil en matière de risque géopolitique et enseigne dans la Section économique de l’Université des sciences appliquées de Wiesbaden. Il est l’auteur de plusieurs livres à succès, parmi lesquels on compte Pétrole, une guerre d’un siècle : l’ordre mondial anglo-américain (2004), OGM semences de destruction : L’arme de la faim (2008) et Le charme discret du Djihad : l’instrumentalisation géopolitique de l’Islam radical (2018).

Frédéric Saenen est agrégé en langues et littératures romanes de l’université de Liège, où il enseigne désormais le français et les méthodes du discours scientifique. Critique littéraire, auteur de nouvelles, de poèmes et d’essais remarqués, il est aussi le rédacteur en chef de la revue Jibrile. Dernier ouvrage paru : Dictionnaire du pamphlet (2010)

Philippe Arondel est docteur en droit et en histoire économique. Ancien conseiller de Jean-Pierre Chevènement, membre du Club Ulysse (cercle d’experts fondé en 2000 par l’économiste Philippe Chalmin), animateur radio à Fréquence Protestante, il a par ailleurs longtemps milité dans le mouvement syndicaliste d’inspiration chrétienne. Face à notre crise de civilisation, Philippe Arondel se revendique d’un projet global de « Révolution culturelle » lucide et non-conformiste, qui sache dépasser les dogmatismes et faux dualismes en tout genre du paysage élitaire actuel. Derniers ouvrages parus : Ensemble, militer autrement (2008) avec Jacques Voisin ; Gouvernance : une démocratie sans le peuple ? (2007) avec Madeleine Arondel-Rohaut ; Manifeste pour une Europe des peuples (2007, collectif avec la participation notamment de Maurice Allais et Pierre-Marie Gallois) ; La pauvreté est-elle soluble dans le libéralisme ? (2004) ; L’homme-marché (1997)

Julien Funnaro, géographe agrégé, ancien élève de l’École Normale Supérieure de Lyon, traducteur et essayiste, est membre du comité de rédaction de la revue Perspectives Libres. Il est le traducteur de l’ouvrage de Thierry Beaudet, Indispensables frontières, pourquoi le supra nationalisme et le multiculturalisme détruisent la démocratie, paru en 2015. Ses thèmes d’étude portent sur les migrations internationales, les phénomènes de métropolisation urbaine, ainsi que les pensées hétérodoxes de l’État.

John Laughland, titulaire d’une licence en philosophie et études germaniques puis d’un doctorat ès philosophie de l’Université d’Oxford, est actuellement  chargé d’enseignement en sciences politiques et en relations internationales à l’ICES, assistant parlementaire accrédité au Parlement européen et consultant en géopolitique. Intellectuel éclectique, on lui doit La liberté des nations : les origines antidémocratiques de l’idée européenne (1997), Le tribunal pénal international: Gardien du nouvel ordre mondial (2003), Schelling contre Hegel : de l’idéalisme allemand à la métaphysique chrétienne (2007) et Une histoire des procès politiques de Charles Ier à Saddam Hussein (2016).

Vassili Koltachov, économiste de formation, dirige le Centre de recherches économiques de l’Institut de la mondialisation et des mouvements sociaux.

0 Partages
fringilla vel, adipiscing id, nec mattis dictum lectus accumsan risus. ut