Archives de Tags: Luc-Olivier d’Algange

« Fin mars. Les hirondelles », par Luc-Olivier d’Algange

D’emblée, à lire les Cahiers de Joseph Joubert, nous sommes saisis par un sentiment de légèreté, d’enfance, un « je ne sais quoi », un « presque rien » (selon la formule de Fénelon) qui évoque le matin profond des dialogues platoniciens, – ce moment qui précède leur exécution maïeutique ou didactique.

« L’Idée française » de Luc-Olivier d’Algange.

« Parmi les siens, le Général de Gaulle est encore plus seul que Lénine au milieu des analphabètes de son temps » (Sébastien d’Altavilla)
 
Il est bon quelquefois de préciser le sens des mots dont on use. Les idéologies sommaires d’utilité électorale et la communication « de masse » (qui