Tag Archives: Hubert de Champris

La chronique anachronique de Hubert de Champris

Jean-Claude Bourret, Jean-Pierre Petit, Contacts cosmiques – Jusqu’où peut-on penser trop loin ? – Guy Trédaniel éditeur, 400 p., 22,90 €.
Le sous-titre s’avère indéniablement pertinent. Le titre, par contre, est aguicheur, tendrait à induire le lecteur en erreur(s). Nous pourrions nous en tenir là, invitant uniquement

La chronique anachronique de Hubert de Champris

Touchons du bois grâce à ces deux livres que vous lirez, comme il se doit, dans la foulée. Avant de suivre, du moins des yeux, celle de Kilian Jornet, humez, sentez, enserrez le bon bois dont se chauffe et s’abrite Erwin Thoma, lequel est en somme un patricien du bois qui vous dira ici la quintessence du savoir dont on dispose à présent à propos de ce qui n’est point seulement matière. Le bois vit.

La chronique anachronique de Hubert de Champris : « Le ciel selon Trédaniel »

Avec Sabena, vous y seriez déjà, nous assénait jadis la compagnie aérienne nationale belge. Celle-ci a disparu mais, plût au Ciel comme dirait Donald pas Trump, Trédaniel et ses succursales sont toujours là avec une vision très élargie de ce Ciel, et des publications explorant les lignes tant sous que sur l’horizon. Et, d’abord, doit-on parler de ce qui, chez un éditeur, mérite discussion ?

« Forcalquier monte en herbes », par Hubert de Champris

Le Midi n’a qu’à bien se tenir : il bénéficie d’une présomption de beauté, de chaleur, de luminosité. A l’encontre d’une contrée du Nord où le touriste lambda n’entre qu’à reculons, n’attendant point monts et merveilles et de ce fait, découvrant avec bonheur ces gens qui ont dans le cœur le soleil qu’ils n’ont pas le ciel, comme dit le chanteur, en dessous d’une ligne La Rochelle-Genève, la compétition est plus rude, le jury plus exigeant.

La chronique anachronique d’Hubert de Champris

Ecrire selon le principe de plaisir : tel semble le mot d’ordre (mental, spirituel, rédactionnel) sous lequel s’écrivent les romans d’un Jean-Marie Rouart qui, même dans cette catégorie d’écrits, ne se départ jamais entièrement de sa part de journaliste.

La chronique anachronique de Hubert de Champris

Voici un livre qui aurait dû vous préoccuper depuis longtemps (dont l’espace-temps restitué était appréhendable par votre entendement avant même que vous ne le lisiez), voici un livre qui doit vous occuper (comme une obsession, une idée-force, une révélation taraudent en permanence celui qui en est le sujet) et qui ne manquera pas de continuer à vous habiter.