Sortie du numéro 5 de Perspectives libres : « Protectionnisme : protéger ou disparaître »

septembre 15, 2012 dans La revue, Numéros parus par admin

Protectionnisme protéger ou disparaître

Ce numéro est disponible au format PDF uniquement. Prix : 6 euros.

Pierre-Yves ROUGEYRON (rédacteur en chef) : « Frontière, j’écris ton nom »

Dossier : protectionnisme, protéger ou disparaître

Philippe MURER (spécialiste des marchés financiers, enseignant à la Sorbonne) : « Pourquoi le libre-échange est un des grands responsables de la crise protéiforme que nous vivons »

Benjamin PIOLET (spécialiste des questions douanières) : « Protectionnisme : pour en finir avec les mythes »

Vladimir POPOV (professeur d’économie à l’École russe d’économie, spécialiste mondialement reconnu de la transition chinoise) : « Plus de protectionnisme ! Plus de commerce ! Plus de croissance ! »

Norman PALMA (économiste et philosophe) : « A propos de la crise et de la reprise économique de l’Argentine »

Roberto LAVAGNIA (ancien ministre de l’économie et de la production durant la crise argentine) : « Souveraineté monétaire : les leçons de la crise argentine »

Libres propos :

Philippe ARONDEL (économiste, juriste) : « Anti-libéralisme : une guerre idéologique fondatrice »

Norman PALMA (économiste et philosophe) : « De la formation et du développement du système de la monnaie unique »

Gérard LAFAY (économiste) : « Mondialisation et mondialisme »

Julien FUNNARO (géographe) : « La bazardisation de l’économie allemande : détruire l’espace national pour sauver les flux internationaux »

Serguei DROJJIN (politologue, spécialiste des relations germano-russes) : « L’Allemagne est-elle indépendante ? »

Penser la nation :

Entretien avec Christian HARBULOT (historien, directeur de l’EGE) : « Nation et survie »

Robert REDEKER (philosophe) :  « L’idée de nation et son avenir »

Entretien avec Denis COLLIN (philosophe) : « Marx et la nation »

Radu STOENESCU (philosophe) :  « Libéralisme, républicanisme ou islam : quelle religion pour la France ? »

Roberto Lavagna

Roberto Lavagna, né en 1942, est ministre de l’économie et de l’industrie de l’Argentine de 2002 à 2005, en plein cœur de la crise économique qui frappe alors le pays. Economiste de formation, diplômé de l’université de Buenos Aires, il occupe une place importante dans la vie politique de l’Argentine. Il participe à la fondation en 2013 du parti Unidos para cambiar en opposition à la politique de la présidente Cristina Kirchner.

Gérard Lafay

Gérard Lafay, docteur en sciences économiques, diplômé de Sciences Po Paris et de l’Institut d’administration des entreprises, est professeur émérite à l’université Paris II Panthéon-Assas. Membre de l’Institut de recherche sur la géostratégie économique internationale, ses recherches se concentrent sur la mondialisation, les échanges internationaux et les problèmes européens. Il est l’auteur de 12 Clés pour sortir de la Crise, paru en 2011 (L’Harmattan).

Vladimir Popov

Vladimir Popov est professeur émérite à la Nouvelle école d’économie de Moscou. Docteur en sciences économiques, il est actuellement conseiller interrégional au Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies. Ses recherches portent notamment sur les périodes de transition économiques, principalement en Chine et en Russie. Son dernier ouvrage, Mixed Fortunes: an economic History of China, Russia, and the West (OUP Oxford, 2014), offre une nouvelle perspective sur le développement historique de l’Occident et la théorie de la « Grande Divergence ».

Denis Collin

Denis Collin, né en 1952, est professeur de philosophie et préside l’Université populaire d’Evreux. Ses travaux portent principalement sur la pensée de Karl Marx, mais également sur la philosophie politique italienne. Son dernier ouvrage, A dire vrai. Incursions philosophiques (Armand Colin, 2013), aborde des sujets divers – tels que le statut de la philosophie ou la critique des sciences humaines – et offre une synthèse de sa pensée philosophique.

Robert Redeker

Robert Redeker, né en 1954, est un professeur agrégé de philosophie et membre du comité de rédaction de la revue Les Temps modernes. Il est notamment connu pour ses prises de position sur la religion, en particulier l’Islam. Ses travaux ne se limitent cependant pas à ce thème ; son dernier ouvrage Le Soldat impossible (PGDR Editions, 2014) s’intéresse à la place du soldat et au sens de la guerre dans notre société.

Christian Harbulot

Christian Harbulot, né en 1952, est diplômé de Sciences Po Paris, titulaire d’une licence d’histoire et d’un DEA d’analyse comparée des systèmes politiques. Il fonde en 1997 avec le général Pichot Duclos l’Ecole de guerre économique qu’il dirige depuis. Spécialiste en intelligence économique, il a écrit divers ouvrages sur la stratégie économique – dont le dernier, Sabordage, comment la France détruit sa puissance, est sorti en 2014 – et intervient régulièrement pour la revue Perspectives Libres et pour le Cercle Aristote.