Un commentaire pour “Le Grand Entretien de mars 2016 avec Pierre-Yves Rougeyron”

  1. Benoît TEZENAS du MONTCEL :

    Superbe entretient.

    Concernant l’autogestion, son essor dans la seconde moitié du XXème siècle est très liée à son appropriation par la branche réformiste de la gauche chrétienne. Après la seconde guerre mondiale, se constituât au sein de la CFTC une mouvance prônant la déconfessionnalisation de la centrale et un abandon de la doctrine sociale de l’Église, afin de se réorienter vers une lecture mettant en avant la lutte des classe. Elle est incarnée en premier lieu par Paul Vignaux et le groupe minoritaire Reconstruction qui contera parmi ses membres le jeune Jacques Delors. Si Reconstruction se fonde initialement sur le concept de la « planification démocratique », Le choix de l’autogestion vient de la recherche d’une doctrine économique qui soit à la fois anti-communiste et compatible avec la lutte des classes et trouve ses racines en premier lieu dans l’exemple de la Yougoslavie Titiste ainsi que dans la lecture des socialistes Français (notamment de Proudhon) faite par les membres de la minorité dont au nombre desquels se trouvaient d’anciens Jocistes. L’autogestion devient donc la doctrine de la centrale peu après sa déconfessionnalisation et son changement de nom (CFDT).

    Cependant l’autogestion de la gauche Française se double d’un anti-étatisme. Refusant l’État les autogestionnaires doivent accepté le marché comme organe de régulation entre les entreprises autogérées.

    Il est difficile de savoir où commence le complot. Mais ce qui est certain c’est qu’une partie des intellectuels tenant de l’autogestion étaient parfaitement conscients que le libéralisme est la destination de finale de leur démarche et que l’autogestion est un simple concept relai.

    D’après Frank Georgi, Maître de conf à la Sorbonne, Rosanvallon dira en 1981 que « l’autogestion à « théoriquement épuisé son rôle » en ouvrant la voie à gauche à une réhabilitation de la démocratie et du libéralisme politique. »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :