Articles

GLOIRES ET MISÈRES DE LA LÉGION ÉTRANGÈRE ESPAGNOLE

À l’instar de son aînée française, la Légion étrangère espagnole est très tôt entrée dans la légende. Notamment, grâce au célèbre roman français de Pierre Mac Orlan, La Bandera (1931), et, plus encore, à l’adaptation de celui-ci au cinéma, quatre ans plus tard, par Julien Duvivier. Ayant rencontré un immense succès, ce film met en scène l’histoire d’un jeune homme, Pierre Gilieth (Jean Gabin), qui, accusé de meurtre, s’enfuit à Barcelone pour s’engager dans le Tercio de extranjeros (« Tercio des étrangers »). Attiré par la prime juteuse offerte à qui permettra de le capturer, l’indicateur de police Fernando Lucas (Robert Le Vigan) se lance sur les traces du présumé coupable.

La chronique anachronique d’Hubert de Champris

Trois siècles après son trépas, ce grand prélat,  Aigle de mots qui les lançait comme autant de points de doctrine s’insérant dans le continuel élan  de pédagogie catholique où s’inscrivait sa vie, aurait-il trouvé son plus pertinent biographe en la personne de Joël Schmidt ?

L’Euro : incontournable centrifugeuse (2)

Ainsi donc, il aura fallu à l’État français emprunter 35 milliards d’euros sur les marchés financiers au titre du grand emprunt Sarkozy de septembre 2009 pour qu’il ait à contribuer à raison de 26 milliards d’euros six mois plus tard au financement de la dette publique grecque. Ce serait risible si ce n’était consternant…

L’euro dans son horizon : le taux d’intérêt zéro

Depuis des années, l’Union Européenne (U.E.) s’avère plus apte à faire monter les critiques dont elle est l’objet que le taux de croissance économique des Etats membres dont elle est en charge. C’est un fait d’observation que ces taux, des plus bas qu’ils soient par ailleurs, stagnent à un taux approximatif d’un quart de point au-dessous de 2% l’an, et que les taux d’intérêt sur les marchés financiers ne cessent non plus de diminuer jusqu’à un taux de 0.25%…

Images éloquentes

Une image, dit-on parfois dans la presse, vaut mieux que de longs articles. Aussi quelques images ont-elles été abondamment commentées depuis un mois et demi, qui toutes ont pour sujet le président récemment élu : une longue poignée de main, les ors de Versailles et

La chronique anachronique d’Hubert de Champris

Gabriel Wahl, Les enfants intellectuellement précoces, PUF, coll. QSJ, 2ème édition 2017, 128 p., 9 €.
C’est dans cet opuscule, beaucoup plus que dans un ouvrage parallèle, Les adultes surdoués, que le spécialiste de la question, Gabriel Wahl, a mis toute sa science, et tout son

Le Grand Escamotage

Escamoter, c’est « faire disparaître quelque chose par un tour de main sans qu’on s’en aperçoive » (Académie, 1762). Un auteur de dictionnaire (Féraud, 1787) ajoute à cette définition : « comme font les joueurs de gobelets ». Dans un siècle ou deux, les gobelets