Category Archives: Médias

La chronique anachronique de Hubert de Champris

Laisser entrevoir un temps où le critique d’art, l’esthète ne pourra se séparer du commentateur sportif, un temps où l’artiste ne sera pas seulement vu comme un homme d’action mais se considérera lui-même comme tel physiquement ne sont pas les moindres qualités, pour ne pas dire le moindre charme de ce carnet valant bien des traités.

De la gauche au communisme républicain ? Recension de Kevin Boucaud-Victoire

Recension de l’ouvrage « Après la Gauche » de Denis Collin, par Kevin Boucaud-Victoire

« La gauche peut mourir », prévenait un de ses principaux fossoyeurs, Manuel Valls. Le philosophe marxien Denis Collin estime, lui, que son heure a déjà sonné. « Ce qui a disparu, ce ne sont ni les classes sociales, ni

Droite/Gauche : fin ou transformation du clivage ? Par Arnaud Imatz

L’une des questions les
plus débattues au cours des dernières années par les observateurs politiques européens
– journalistes et politologues – est la possibilité ou l’impossibilité de surmonter
la division droite / gauche. Il en a été ainsi tout particulièrement dans les
pays dits d’Europe « latine » que sont la

La chronique anachronique de Hubert de Champris

L’éditeur et grand lettré que fut Bernard de Fallois n’appartenait certes pas à la race de ces « grands nerveux qui sont le sel de la terre ». Cet euphémisme doit-il laisser entendre qu’on ne peut bien parler que de ce qui vous ressemble, qu’il n’est pas nécessaire – et peut-être même inutile – d’avoir respiré et pensé dans le même et constant impressionnisme que celui dans lequel Proust a vécu pour le bien comprendre et restituer ?

La chronique anachronique de Hubert de Champris

Oui, le libéralisme, Alain de Benoist nous le confirme-t-il ici de sa manière pleine de tension, d’aspiration à la plus claire exhaustivité, le libéralisme donc procède bien d’une erreur anthropologique.

« Le souci face à l’angoisse » par Henri Feng

La malheureuse expression « Y’a pas de souci ! » est employée à tout bout de champ dans les commerces et les espaces publics, pour signifier autant « D’accord », « Il n’y a aucun problème » ou « Tout va bien ». Tout va mal, mais tout va bien. Il ne faut surtout