par admin

Sortie de l’ouvrage « L’Union Européenne contre l’Europe » de Julien Rochedy

mai 29, 2014 dans Editions Perspectives Libres par admin

Couverture Rochedy

L’Europe est aujourd’hui le continent malade du monde. Malgré son passé prestigieux et ses atouts indéniables, elle semble désormais sortie de l’Histoire. Ses économies vont mal, son identité peine à s’affirmer et son poids politique est proche du néant. Pourtant, on nous a vendu l’idée qu’en s’unissant sous l’égide de l’Union Européenne, les nations qui la constituent n’en seraient que plus puissantes. Or, c’est tout l’inverse qui s’est passé : tandis que ces nations n’ont eu de cesse de s’affaiblir, l’Europe s’est affaiblie avec elles, au point qu’il faut désormais se demander si une Europe supranationale, technocratique et unitaire, qui se veut une zone modèle du libéralisme, ne serait pas en réalité la pire chose qui soit arrivée à l’Europe et à ses peuples.

Ce livre raconte les origines de l’Union Européenne, décrit son fonctionnement et imagine ce que pourrait être une Europe qui défende réellement la liberté, la prospérité et l’identité des peuples européens. Il montre que l’on peut se sentir profondément européen et détester du même coup l’Union Européenne.

Mieux : qu’un véritable amoureux de l’Europe ne peut en vérité que s’opposer à l’UE.

Prix de vente : 12€

Pour commander depuis l’étranger : 19 €.

Image de prévisualisation YouTube

par admin

Sortie de l’ouvrage « Apocalypse du Progrès » de Pierre de la Coste

mai 13, 2014 dans Editions Perspectives Libres par admin

Apocalypse du Progrès

Prix de vente : 22€

Pour commander depuis l’étranger : 29 €.

D’Hiroshima aux OGM, de Tchernobyl aux fichages numériques des populations, de Fukushima au changement climatique, le Progrès nous inquiète. De l’extase progressiste de Jules Verne et de Victor Hugo, il ne nous reste rien, sinon une vague angoisse. Le moment est de toute évidence venu de se dire que le Progrès, comme mouvement inéluctable de l’Humanité vers le Bien, qui fut peut être une religion de substitution, est devenu un rêve aujourd’hui transformé en cauchemar.
Devant la crise de la croyance dans le Progrès, il faut s’interroger sur notre dernier grand récit. D’où nous vient cette croyance aussi inébranlable que notre foi religieuse d’antan ? Pourquoi s’inverse-t-elle sous nos yeux ? Vers quelle catastrophe peut-elle nous conduire ?
Constater la faillite du Progrès-croyance, c’est s’attaquer au mythe fondateur de la modernité, clé de la domination de l’Occident sur le reste du monde.
Cet ouvrage propose une lecture nouvelle du Progrès. L’ADN du Progrès comme la plupart des grands récits de l’Occident se trouve dans le christianisme et dans les soubresauts de la pensée chrétienne à travers les siècles depuis saint Augustin.  C’est à travers cette histoire revisitée que l’auteur nous guide dans un monde « plein d’idées chrétiennes devenues folles »  comme l’écrivait le grand écrivain catholique anglais G. K. Chesterton.
Pierre de La Coste, né en 1962, fut journaliste (Valeurs actuelles, Le Figaro) et « plume » de plusieurs ministres. Il est auteur de romans, de nouvelles, et d’un essai : L’Hyper-République. Il collabore à différents blogs, au média citoyen Agoravox.fr, aux Rendez-vous du futur et à la Revue du Cube. Il travaille actuellement à la direction de la Recherche d’un grand groupe français du numérique.
par admin

Sortie de l’ouvrage « Vladimir Bonaparte Poutine » de Yannick Jaffré

avril 25, 2014 dans Editions Perspectives Libres par admin

Yannick Jaffré Vladimir Bonaparte Poutine

Prix de vente : 26,90 euros

Pour commander depuis l’étranger : 33,90 €.

Comme Bonaparte prit le pouvoir alors que les souvenirs de la Terreur étaient encore vifs, pour en empêcher le retour par l’ordre, et mettre fin surtout à la ploutocratie directoriale qui lui avait succédé, Poutine rétablit dans sa liberté une nation qui, ayant connu le plus durable des systèmes totalitaires, fut livrée après qu’il s’était lentement – et heureusement – amolli, à tous les désordres, violences, injustices que provoque inévitablement le consensus néolibéral de Washington.

Toute la politique de Poutine possède une grande force démonstrative. Yannick Jaffré en parcourt le détail. Au bout de l’enquête, on comprend que les accusations qu’elles lancent contre Poutine se retournent cruellement contre les « élites » politico-médiatiques françaises, européennes, occidentales. Elles le dépeignent en autocrate, il jouit d’une légitimité qu’elles ont perdue en passant le plus clair de leur temps à mépriser le sentiment populaire. Elles consomment confortablement des institutions qu’elles n’ont pas eu à fonder, Poutine fut l’accoucheur d’un ordre républicain né dans les convulsions. Elles jugent cet ordre trop peu démocratique, représentatif et libéral, sans comprendre qu’il n’est de république possible en Russie que présidentialiste, autoritaire et légaliste. Elles ignorent donc l’histoire, Poutine la connaît et la fait. Elles brandissent les droits-de-l’homme à la face de la Russie alors que, loin d’y être plus bafoués qu’en Occident, ils n’y deviennent pas fous comme en France où, sortant de leur lit, ils autorisent tout et, logiquement, n’importe quoi. Elles vendent le parc industriel de leur pays à des capitaux erratiques ou politiquement dangereux comme ceux du Qatar, Poutine sédentarise autant qu’il est en son pouvoir les richesses russes, et favorise par là le développement d’une classe moyenne patriote. Il mène enfin contre les aventures atlantistes une politique de souveraineté rationnelle.

Yannick Jaffré puise au meilleur de la philosophie politique pour nous faire suivre les étapes de ce retour russe. Pratiquant un billard à trois bandes historiques, il confronte la Russie de Poutine, le Consulat et la France contemporaine. Il en sort une grande leçon de politique qui dessine en même temps une espérance pour la France.

http://www.dailymotion.com/video/x1ug232

Vidéo de la présentation de l’ouvrage par Yannick Jaffré

par admin

Sortie de l’ouvrage « Pourquoi Marx a-t-il échoué ? » de Norman Palma aux éditions « Perspectives Libres »

février 19, 2014 dans Editions Perspectives Libres par admin

Couverture Palma Marx 2

Prix de vente : 22 €.

Pour commander depuis l’étranger : 29 €.

La grande crise que nous traversons n’aurait-elle pas dû réveiller le fantôme de Marx ? Comment expliquer cette absence du maître du socialisme scientifique, au moment où le capitalisme apparaît plongé dans une crise qui pourrait s’avérer être la grande crise terminale tant attendue ? Norman Palma propose une lecture de Marx qui souligne les silences du philosophe sur l’une des questions centrales de notre temps : la monnaie.

Fils de la pensée de son temps, Marx était marqué par les derniers économistes classiques et leur théorie de la monnaie comme par un voile. Hégélien, il était en rupture avec Athènes. De ces deux filiations naquit une cécité, sur les questions monétaires, aujourd’hui criante.

Il s’agit ici d’une nouvelle lecture de Marx, pour tirer les leçons radicales de l’échec de l’expérience politique inspirée par le marxisme. A travers cette lecture, nécessaire si l’on veut sauver l’oeuvre critique de Marx, Norman Palma nous invite à un voyage philosophique où nous remontons aux racines grecques de la pensée européenne marquée par Aristote.

Norman Palma est économiste et philosophe, collaborateur de la revue Perspectives Libres, auteur avec Edourad Husson de l’ouvrage : Le capitalisme malade de sa monnaie (2009).

Vidéo de présentation de l’ouvrage par l’auteur

http://www.dailymotion.com/video/x1df9sm