« Fin mars. Les hirondelles », par Luc-Olivier d’Algange

D’emblée, à lire les Cahiers de Joseph Joubert, nous sommes saisis par un sentiment de légèreté, d’enfance, un « je ne sais quoi », un « presque rien » (selon la formule de Fénelon) qui évoque le matin profond des dialogues platoniciens, – ce moment qui précède leur exécution maïeutique ou didactique.

La chronique anachronique d’Hubert de Champris

Vif, enlevé, alerte, Jean-Louis Harouel, agrégé de droit, professeur émérite, a le mérite tout au long d’un livre assez profond d’user sans crainte (et, aussi, sans que cela lui puisse être doctrinalement reproché) du mot mérite,- terme devenu de nos jours idéologiquement incorrect, et qui est lové au cœur même de ce qui constitue la signature pour ainsi dire génétique de la Droite.